Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

« La recherche et l’innovation sont importantes ici »

La première fois qu’un ami a parlé à Rui Pan d’une occasion d’étudier et de faire de la recherche au Canada, il n’aurait jamais pu imaginer qu’un jour, il considérerait Vancouver comme chez lui. Avançons de trois ans et l’étudiant de l’Université Simon Fraser (SFU) ne voudrait pas que ce soit autrement.

Rui a postulé à un stage de recherche Mitacs Globalink à l’été 2014, en espérant être accepté à l’école des arts interactifs et de la technologie (SIAT) à SFU. Il a été accepté au stage, qui serait supervisé par le professeur agrégé Carman Neustaedter pour étudier l’informatique interactive et le design.

« J’ai pu faire partie d’un vrai laboratoire et participer à de la vraie recherche, » dit Rui; quelque chose qu’il n’avait jamais fait auparavant pendant ses études chez lui comme étudiant de premier cycle. Il était enthousiaste d’entreprendre son premier voyage en Amérique du Nord et d’être entouré de technologie de pointe, mais c’est la recherche elle-même et de travailler avec des collègues et d’autres étudiants des cycles supérieurs qui ont vraiment contribué à son appréciation du programme.

Lorsque son stage s’est terminé, Rui est retourné chez lui terminer son diplôme à l’Université des Sciences et de la technologie électroniques de Chine. Il fut bientôt contacté par le professeur Neustaedter afin de vérifier s’il souhaitait revenir à Vancouver pour continuer de travailler avec lui. Rui ne pouvait refuser.

Aujourd’hui, Rui travaille au Connections Lab (C-lab) de SFU, soutenu par une Bourse aux cycles supérieurs Globalink. Dans le cadre de sa thèse, Rui élabore un système de bavardage vidéo à la première personne pour les couples à longue distance en utilisant des lunettes de carton et un téléphone intelligent. Des partenaires qui sont séparés par la distance peuvent voir la vue de l’autre sur leur écran. Les résultats de la recherche de Rui démontrent que le système pourrait être une façon intrigante pour les couples de demeurer connectés et de créer une relation forte même s’ils sont séparés géographiquement.

Rui espère demeurer au Canada pour continuer ses études et avec un peu de chance, trouver une carrière dans son domaine; un domaine pour lequel il se sent maintenant plus préparé grâce à sa participation au programme Globalink. Il a aussi eu l’occasion de publier la recherche qu’il a réalisée pendant son stage au journal companion de la conférence Computer-Supported Cooperative Work and Social Computing en 2015.

« Ils me font confiance dans ma recherche, » dit Rui. « Ils me donnent la propriété du projet et se soucient de mes apprentissages comme étudiant. »

Bien que la bourse a fourni de l’appui financier pour ses études, Rui dit que le Canada est, en général, un excellent endroit pour faire de la recherche.

« On peut vraiment sentir le soutien de la communauté — de l’école, des professeurs — même du gouvernement et d’organisations comme Mitacs, » dit-il. « On peut sentir que la recherche et l’innovation sont importantes ici et il y a des ressources pour aider à soutenir votre avenir dans le domaine. »


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba  et le gouvernement de la province du Québec pour leur soutien au programme de Bourses aux cycles supérieurs Globalink.