Cherchez dans les histoires d’impact
Video Content: 
0

De la recherche aux robots

Coup d'oeil
Lieu

Montréal, Québec

Ce qu’ils font

Entreprise haute technologie axée sur la conception et la fabrication de dispositifs robotiques à rétroaction de force

Ce qui la distingue des autres

Caractéristiques novatrices de qualité supérieure jumelées à des conceptions d’avant-garde

Lien avec Mitacs

Son fondateur a effectué un stage Accélération de 2012 à 2014

Ayant grandi en Iran, Kamran Ghaffari était fasciné par les entrepreneurs : des gens qui avaient la capacité de donner vie à une idée, de lancer une entreprise et de vendre leur nouveau produit ou service sur le marché. Être un entrepreneur est devenu l’ambition de sa vie.

« Ces gens étaient mes héros », avoue-t-il. « Je savais que je suivrais un jour leur exemple. »

Et c’est ce qu’il a fait.  À l’âge de 20 ans, il a inventé un système électronique pour contrôler l’éclairage dans des résidences luxueuses au moyen d’une télécommande. Peu après, il a créé un dispositif électromécanique qui s’installe sur les roues de vélo et de véhicule et qui émet des impulsions lumineuses pour accroître la visibilité et la sécurité la nuit; il en a vendu 3 000 unités.

Kamran a ensuite terminé sa M. Sc. en génie électrique et mécanique et en gestion à l’University of Technology and Economics de Budapest en 2008.  Il a alors décidé de déménager à Montréal pour poursuivre des études de doctorat en génie mécanique en 2014 à l’Université McGill.

Mettre son expérience à contribution

Au cours de ses études de troisième cycle, Kamran a effectué trois stages Mitacs Accélération avec CM Labs Simulation Inc., où il a mis au point un système haptique pour simuler des procédures de chirurgie de la colonne vertébrale à des fins de formation à l’aide d’une interface robotique. L’haptique est une technologie qui émule le sens du toucher dans un environnement virtuel grâce à une interface robotique. À l’aide d’un bras robotique, les utilisateurs peuvent sentir les forces de contact lorsqu’ils interagissent avec un monde simulé dans un ordinateur ou même dans un environnement éloigné. À la fin de son stage, Kamran a constaté qu’il existait un écart technologique appréciable entre les besoins de l’industrie et les dispositifs robotiques offerts dans le domaine de la simulation haptique.

« Mon stage a fait la lumière sur plusieurs améliorations nécessaires dans la qualité du rendu haptique. J’ai réalisé qu’il y avait là une occasion de lancer une entreprise reposant sur cette idée. »

Lancer une entreprise

En septembre 2013, Kamran a lancé Touché Technologies dans l’espoir de devenir un fournisseur de premier plan de dispositifs robotiques évolués pour des simulations haptiques destinées aux marchés de la formation médicale, militaire et industrielle. Aujourd’hui, Touché fabrique trois familles de robots qui, espère-t-on, seront lancées plus tard cette année dans le marché. De plus, l’entreprise négocie présentement un partenariat stratégique avec CM Labs, l’entreprise partenaire où Kamran a effectué ses stages.

Lorsqu’on lui demande le secret de sa réussite, Kamran répond qu’il est un rêveur qui garde les deux pieds sur terre. « Je veux créer des emplois qui soutiennent des familles et stimulent l’économie », explique-t-il. « Il fut un temps où la récompense financière était ma priorité. Maintenant, accomplir quelque chose d’important et de bien l’emporte sur tout le reste. C’est vraiment la récompense ultime. »


Mitacs tient à remercier le gouvernement du Canada, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Alberta Innovates Technology Futures, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, Research & Development Corporation of Newfoundland & Labrador, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, Innovation IPE, le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Saskatchewan pour leur soutien au programme Accélération.