Brasser l’innovation

La production d’orge a toutefois diminué au cours des 15 dernières années alors que les agriculteurs canadiens ont perdu une part du marché face aux concurrents internationaux. Les producteurs internationaux de bière sont assoiffés de nouvelles variétés, mais le processus d’adoption du Canada est plus lent que celui des pays concurrents. L’Australie et l’Allemagne contribuent de nouvelles variétés d’orge au marché en cinq à sept ans. Au Canada, les deux mêmes souches dominent le marché depuis les vingt dernières années.

La folie des semis

 

Des années plus tard, cette occasion a permis à Joel de se bâtir une carrière et de faire des développements qui ont été bénéfiques pour l’entreprise et le secteur agricole du Canada.

La technologie d’un labo de Simon Fraser et d’une entreprise de Chilliwack fait bourdonner

Afin d’attaquer à ce problème environnemental, une stagiaire de Mitacs, Oldooz Pooyanfar, étudiante des cycles supérieurs à l’École d’ingénierie de systèmes mécatroniques de l’Université Simon Fraser travaille sur un système « intelligent » qui surveille la santé des abeilles domestiques et leurs ruches. Une fois installé dans la ruche, son système de surveillance intégré permet aux apiculteurs d’observer et de suivre la santé de leurs colonies.

Un mathématicien combat le gaspillage d’eau avec des gicleurs robotiques

C’est là qu’InteliRain entre en jeu. L’entreprise albertaine en démarrage aspire à solutionner le cas des gicleurs extérieurs qui gaspillent de l’eau à cause d’une mauvaise conception. Les systèmes de gicleurs intelligents de l’entreprise n’arrosent que le gazon ou les champs, tout en évitant les trottoirs.

Toutefois, lorsque le PDG d’InteliRain, Cam Cote a réalisé que le vent contrecarrait l’efficacité de ses gicleurs, il s’est tourné vers le mathématicien Yile Zhang de l’Université de l’Alberta pour développer une solution innovatrice à l’aide d’un stage Mitacs.

Ruches et technologie : nouvelle aventure

La production commerciale de miel au Canada ne fait pas exception. C’est pourquoi des ruchers familiaux comme Durston Honey Farms tentent de trouver de nouvelles façons de s’adapter à une économie mondialisée.

Décidé à respecter les nouvelles normes en matière de traçabilité alimentaire, l’apiculteur en chef Allan Campbell a cherché une solution technologique qui permettrait d’améliorer la tenue des dossiers et la gestion de l’ensemble de ses activités d’apiculture.

Entrevue avec Adam Metherel, lauréat du Prix Mitacs

Parlez-nous un peu de la recherche que vous avez effectuée dans le cadre du programme Élévation et qui vous a valu le Prix Mitacs et CNRC-PARI pour la commercialisation.