Développement de granulés combustibles d’origine agricole de qualité supérieure

Le secteur agricole québécois désire mettre en place une filière énergétique à la biomasse agricole. Toutefois, la combustion de biomasses agricoles en remplacement des combustibles fossiles rencontre certains freins à son développement. Comme la biomasse contient des quantités appréciables d’azote, de soufre, de chlore, de potassium et de silicium, sa combustion émet plus de particules et d’oxydes d’azote et de soufre et engendre davantage de problèmes d’opération (encrassement, corrosion et mâchefers).